News:

Cornelius Gurlitt, l'homme du « trésor nazi », est mort

1998
1970
1945
Le Monde 6 May 2014
 


Le nom de Cornelius Gurlitt sur la porte de sa maison de Salzbourg.

Le propriétaire du « trésor de Munich » Cornelius Gurlitt, chez qui ont été retrouvées des centaines d'œuvres d'art dont certaines volées à des juifs sous le nazisme, est mort lundi 5 mai à Munich à la suite d'une opération du cœur. Le vieil homme, qui avait 81 ans, vivait reclus à Munich depuis plusieurs années.

La police allemande avait découvert en 2012 à son domicile munichois plus de 1 400 tableaux, dessins et sculptures, notamment des œuvres de Canaletto, Courbet, Picasso, Matisse et Toulouse-Lautrec, pour un montant total évalué à un milliard d'euros.

Début avril, il s'était engagé à respecter la Convention de Washington de 1998, qui oblige 44 Etats à retrouver et restituer les œuvres d'art dérobées par les nazis – mais à certaines conditions qui lui auraient en fait permis de conserver la plupart de ces biens.

 FILS D'UN MARCHAND D'ART DU IIIe REICH

Pendant des décennies, ce fils d'un célèbre marchand d'art chargé par les nazis de confisquer les œuvres d'art « dégénérées », avait pu circuler sans encombre entre l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse pour en faire commerce.

Le ministre de la propagande du IIIe Reich, Joseph Goebbels, avait chargé son père Hildebrand Gurlitt de vendre à l'étranger ces œuvres saisies afin d'enrichir l'Etat allemand. Gurlitt en avait vendu certaines à son profit et avait aussi acheté de son côté des œuvres à des marchands d'art juifs contraints de s'en séparer.

Après la guerre, Hildebrand Gurlitt avait convaincu les Américains que, comme il avait une grand-mère juive, il avait lui-même été victime de persécutions. Il avait continué à travailler en tant que négociant d'art. Il est mort dans un accident de la route en 1956.

 

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/05/06/cornelius-gurlitt-l-homme-du-tresor-nazi-est-mort_4412465_3382.html
© website copyright Central Registry 2022